Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Généviève & Jean-Louis

Santé, beauté, vitalité, sport, fitness: meilleure qualité de vie avec l'Aloe Vera Company

Atteindre ses objectifs sans perdre sa motivation

 

Certains aimeraient être du matin, d’autres économiser plus d’argent. Et vous, à quoi aspirez-vous ? Plus de calme, moins de tracas, ou peut-être écrire un livre ? Comment transformer votre objectif pour qu’il dépasse le stade de la simple résolution. Et ce tout en gardant votre motivation au beau fixe. Qu’est-ce qui empêchent tant de gens d’atteindre leur but ? Nous avons mené l’enquête et partageons nos conseils avec vous dans ce blog. Prenez votre carnet de notes, un crayon et notez toutes vos étapes vers un objectif réaliste, donc réalisable.

Entrez en contact avec Généviève et Jean-Louis DOSSOU, nos meilleurs encadreurs.

Créez une image claire de ce que vous souhaitez atteindre

Tout commence là : si vous désirez réaliser quelque chose, mieux vaut pouvoir le visionner en détail. Plus la motivation sera là, plus votre imagination sera grande et plus ce sera facile. Se représenter clairement son objectif est un bon moyen pour conserver sa motivation. Vous trouvez cela difficile ou vous voulez justement garder l’image créée en tête ? Notez tout sur papier. Vous pouvez par exemple écrire :

  • Ce que vous ressentirez une fois votre objectif atteint.
  • Les bénéfices que vous pourrez retirer de la réalisation de votre objectif.

Concentrez-vous sur un objectif à la fois

Une des raisons qui rend un objectif difficile à atteindre, est d’avoir trop d’objectifs. Pensez aux fameuses bonnes résolutions de début d’année. Cela sonne comme une musique familière dans vos oreilles ? Déterminez ce que vous souhaitez atteindre en priorité. Rédigez un plan d’action et concentrez-y toute votre énergie. Réussir à accomplir toute une liste d’objectifs est quasiment impossible. Surtout en à peine un an !

Divisez un grand objectif en petits objectifs réalistes

Pour cette étape, il est important de formuler par écrit quel est votre objectif. Faites ensuite une liste de petites étapes intermédiaires à réaliser pour vous rapprocher de votre objectif. Vous avez le droit de voir grand, c’est même bien. Mais n’en faites pas trop ! Des objectifs trop élevés et irréalistes deviendront handicapants. Surtout si vous voulez les réaliser dans un (trop) court laps de temps. Une personne de nature agitée ne deviendra pas zen du jour au lendemain. Si vous n’avez pas l’habitude de faire du sport, vous ne pourrez pas courir tout de suite un marathon. Choisissez des étapes franchissables et attribuez-leur un délai réaliste.

Ne négligez pas la préparation

La préparation est essentielle : que vous souhaitiez bouger plus ou effectuez un bond dans votre carrière. Peu importe ce que vous ferez en chemin vers votre objectif, préparez-vous y. Vous pouvez le faire par exemple de ces manières :

Entretien au travail ? Couchez tout sur papier : pourquoi votre présence est essentielle à l’entreprise ? Les raisons ne manquent pas ! Rassemblez les données et faites-en un dossier.

Vous avez un autre objectif bien différent. Comme épargner efficacement, manger plus sainement ou vous reposer davantage. Écrivez à quels moments il vous est plus difficile d’y travailler. De cette façon, vous ne serez jamais pris de court !

En vous préparant aux moments où vous travaillez à votre objectif, vous risquerez moins de (mauvaises) surprises en cas de difficulté. En plus, cela renforcera votre confiance en vous.

Exercez-vous à la restructuration cognitive

Peut-être connaissez-vous déjà des techniques comportementalistes comme la PNL. Dans le même ordre d’idée, la restructuration cognitive est une technique issue de la psychologie cognitive. Elle consiste à apprendre à reconnaître les pensées irrationnelles et à les modifier. Ces pensées irrationnelles sont appelées ‘distorsions cognitives’. Les distorsions cognitives peuvent apparaître après un événement particulièrement touchant au niveau émotionnel. Quelques exemples de pensées irrationnelles :

  • Je n’y arriverai jamais.
  • Rien ne va jamais de toute façon !
  • Ça ne sert à rien de continuer à y travailler.

Vous pouvez bien vous imaginer que de telles pensées vont faire chuter votre motivation. Reconnaissable ? En vous exerçant à la restructuration cognitive, vous apprendrez à repérer les événements qui suscitent chez vous de fortes émotions ou des pensées irrationnelles. Essayez de voir : qu’est-ce qui précède vos pensées irrationnelles ? En reconnaissant ces situations, vous aurez la préparation nécessaire au moment de faire face aux pensées négatives.

Conseil : lisez aussi notre article ‘Positivité : comment avoir un état d’esprit (plus) positif’.

Reconnaissez vos victoires

Il arrive souvent que les gens ne reconnaissent pas leurs propres succès. Même les plus grands artistes en souffrent. Vous pouvez y travailler en prenant le temps de réfléchir chaque semaine ou chaque mois à ce que vous avez réalisé. Ne vous concentrez pas sur les ‘grands’ accomplissements, mais au contraire sur les petits pas effectués. C’est toujours par petits bonds que vous finirez par atteindre votre objectif final !

Impliquez des amis dans votre objectif

Personne ne vous connaît mieux que vos amis. Impliquez dans votre aventure une personne qui non seulement vous connaît par cœur mais qui comprend aussi pourquoi vous aspirez à un certain objectif. Cela ne veut pas dire que vous devez viser le même objectif (même si c’est bien sûr possible). Avant tout, un(e) ami(e) ou proche peut vous apporter son aide car il/elle peut :

  • reconnaître les choses dans lesquelles vous excellez.
  • être honnête vis-à-vis de vos points faibles.
  • vous apporter de nouvelles idées auxquelles vous n’aviez pas encore pensé.
  • partager des connaissances que vous n’avez pas encore.
  • vous prêter une oreille attentive.
  • vous encourager.

Partager votre objectif avec une personne de confiance est une des choses dont vous avez besoin pour réussir à atteindre ce que vous désirez.

Donnez-vous du temps et de l’espace

Au moins tout aussi important que de travailler à votre objectif, pensez à vous accorder du calme et du temps. C’est normal de trébucher parfois en cours d’étape vers la réalisation de votre objectif. Ne pas ‘exiger’ constamment quelque chose de vous est une façon de trouver l’apaisement. Un point essentiel si à d’autres moment vous voulez repartir avec une motivation plus grande que jamais. Prévoyez donc suffisamment de temps à consacrer à vos loisirs, une série ou des moments de qualité en famille ou entre amis.


Et laissez aussi de la place au doute. En acceptant vos incertitudes, vous perdrez moins vite le courage que si vous essayez de lutter contre elles. 

Entrez en contact avec Généviève et Jean-Louis DOSSOU, nos meilleurs encadreurs.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :