Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Demeurez focus sur ce que vous voulez quel que soit ce que vous vivez!

Nourrir son mental : alimentez âme et esprit pour vous sentir au top cette année

 

Bien dans son corps et dans sa tête ? Petit guide de survie ! Le bien-être n’est pas qu’une question d’alimentation et d’activité physique. La façon dont vous nourrissez votre mental est tout aussi importante. Manger sainement et bouger régulièrement ne sont pas toujours un gage suffisant pour assurer équilibre, productivité et bonheur. Pour atteindre le bien-être, vous devez effectuer un virage à 360° dans votre parcours de santé, sans oublier votre âme et votre esprit. Surtout dans la situation actuelle, où le l’immobilisme l’absence de distractions ont pris le dessus, il est devenu urgent de prendre soin de vous.

Entrez en contact avec Généviève et Jean-Louis DOSSOU, nos meilleurs encadreurs.

Je nourris mon esprit grâce à la méditation

La méditation existe depuis des siècles. Cette pratique était à l’origine destinée à aider les gens à mieux apprivoiser leur force spirituelle. Même si de nombreuses personnes continuent de méditer par besoin spirituel, cela procure de nombreux bienfaits sur la santé. La méditation génère un état profond de relaxation, apaise l’esprit et favorise fortement le bien-être et la santé générale.

Je nourris ma paix intérieure en rangeant chez moi

L’équilibre à la maison est un élément-clé pour se créer un sentiment de paix et un esprit apaisé. Des recherches ont montré qu’un environnement encombré et désorganisé peut augmenter l’anxiété, la dépression et la fatigue. N’attendez pas le printemps pour faire le grand ménage. Organisez et réduisez vos affaires. Désencombrez votre espace personnel peut faire des merveilles pour vous vider la tête. Un cocon propre et organisé est sacré pour la tranquillité d’esprit. L’occupation parfaite si vous devez quand même passer beaucoup de temps chez vous. Alors, au travail !

Je nourris les amitiés qui comptent

L’être humain est un être social. Notre entourage nous aide à forger notre conception du monde et nous apporte le soutien dont nous avons le plus besoin. Des études ont mis en évidence que les personnes qui se sentent davantage liées aux autres souffrent moins d’anxiété et de dépression. Une vie sociale saine peut aussi renforcer l’estime de soi, l’empathie et la confiance. Tout dépend bien sûr de la qualité des relations. Même s’il est actuellement difficile de rendre visite à vos amis, n’oubliez pas de leur passer un petit coup de fil en vous promenant ou de sortir ensemble boire un café à l’extérieur. Cela fera le plus grand bien à votre esprit !

Je nourris mes connaissances avec un bon livre

Tout le monde aime dévorer un bon livre et il vous apporte bien plus que le plaisir d’une bonne histoire. Lire muscle le cerveau. Des scanners ont montré que l’activité cérébrale s’intensifie et persiste plusieurs jours après avoir fini un livre. Des études avancent également que la lecture améliore l’empathie, enrichit le vocabulaire et réduit les risques de démence sénile. Les bienfaits de la lecture dépassent donc les heures passées à se délecter d’un bon récit !

Votre cerveau doit-il faire un régime ?

Même s’il est important de nourrir votre corps et votre esprit avec des habitudes saines, vous devez aussi faire attention aux influences négatives dans votre quotidien. En effet, beaucoup de choses qui sont acceptables à petites doses peuvent, à la longue, venir enrayer votre santé mentale, créativité et productivité. Par exemple, une petite voix ferme dans votre tête peut vous aider à puiser dans vos ressources pour retirer le meilleur de vous-même. Mais une vois trop forte et stricte, qui ne cesse d’occuper votre esprit, pourra devenir une source d’angoisse. Sans oublier toutes les nouvelles déprimantes de personnes malades qui défilent chaque jour et le renforcement des mesures sanitaires. En reconnaissant ces facteurs négatifs, vous pouvez agir de façon proactive et vous évitez un coup de mou inutile.

Réseaux sociaux

Les experts sont unanimes. Comme toute bonne chose, les réseaux sociaux sont à consommer avec modération. Des études ont montré que faire défiler son fil d’actualités libère de la dopamine, l’hormone du bonheur et du plaisir ; votre système d’auto-récompense. D’un autre côté, ces plateformes sont conçues pour vous inciter à scroller davantage et à rester inutilement en ligne. Il vous est difficile de restreindre votre présence sur les réseaux sociaux ? Vous n’êtes pas le seul. Essayez d’installer des applications qui limitent le temps sur ces médias. Vous pouvez aussi utiliser des extensions de navigateur qui bloquent ces pages Web après une durée définie par vos soins. Vous garderez ainsi le contrôle et serez moins enclin à succomber à la tentation.

Télévision

Regarder la télévision n’est pas mauvais en soi. Les programmes éducatifs et le JT vous apprennent des tas de choses, vos séries préférées peuvent être une source d’évasion et de divertissement plus que nécessaire. Cependant, la regarder trois heures ou plus par jour peut avoir des répercussions sur votre comportement et conduire à des troubles du sommeil et des problèmes de santé. À l’ère du binge-watching, des études ont montré que la télévision peut devenir aussi addictive que les réseaux sociaux. D’où l’importance de se fixer une limite de temps ! Mieux vaut aussi éviter les écrans juste avant d’aller dormir car ils vous empêcheront sans doute de trouver le sommeil. Et surveillez aussi ce que vous regardez. Évitez un thriller ou un film noir, tard le soir. Limitez-vous à la trilogie Bridget Jones et la catégorie feel-good movies, ou faites un week-end marathon de ‘How I met your mother’ !

Travail

Notre mode de vie numérique nous permet de rester connectés plus facilement que jamais à notre travail, surtout maintenant que le peu de distraction et votre vie semblent seulement tourner autour de votre profession. Mais il peut s’agir d’un couteau à double tranchant et vous pouvez y mettre le holà. Si vous remarquez que la nuit vous continuez à répondre à vos e-mails ou vérifiez l’avancée de vos projets, cela n’est plus très sain. D’après la clinique Mayo, restez trop connectés à son travail peut conduire au burn-out et entraîner fatigue, irritabilité, manque de motivation et baisse de la qualité du travail. L’équilibre est la clé pour remédier au burn-out. Savoir bien démarquer vie professionnelle et vie privée ne vous rendra pas seulement plus joyeux mais la qualité de votre travail en sera aussi meilleure.

Consacrer un peu de temps chaque jour à nourrir votre âme et votre esprit vous apportera tôt ou tard des bienfaits pour toute la vie : vous vous sentirez plus motivé, moins stressé et verrez le monde sous un angle positif. Alors, quel est votre prochain objectif ?

Entrez en contact avec Généviève et Jean-Louis DOSSOU, nos meilleurs encadreurs.

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :